Ta légende personnelle

 » La légende personnelle :
C’est ce que tu as toujours souhaité faire.
Chacun de nous, en sa prime jeunesse, sait quelle est sa Légende Personnelle.
Accomplir sa légende personnelle est la seule,
Et unique obligation des hommes.
Le principe favorable :
Quand la chance est de notre côté, il faut en profiter et tout faire pour l’aider de la même façon qu’elle nous aide.
Le cœur a peur. Les cœurs des hommes sont ainsi.
Ils ont peur de réaliser leurs plus grands rêves, parce qu’ils croient ne pas mériter d’y arriver, ou ne pas pouvoir y parvenir.

Nous mourons de peur à la seule pensée d’amours enfuis, d’instants qui auraient pu être merveilleux de trésors introuvables.

Le cœur craint de souffrir et cette crainte de la souffrance est pire que la souffrance elle-même.
Aucun cœur n’a jamais souffert alors qu’il était à la poursuite de ses rêves, parce que chaque quête est un instant d’Éternité.

Lorsque tu veux vraiment une chose, tout l’Univers conspire à te permettre de réaliser ton désir : c’est toujours une force positive.

Souviens-toi de toujours savoir ce que tu veux.
Ton trésor doit absolument être trouvé pour que tout ce que tu as découvert en chemin puisse avoir un sens.

Sois attentif aux signes.
N’oublie pas que tout n’est qu’une seule chose.
N’oublie pas le langage des signes.
Et surtout, n’oublie pas d’aller jusqu’au bout de ton Destin.
Le cœur avertit toujours lorsque l’on s’éloigne de son rêve,
du chemin qui nous est tracé.

Celui qui vit sa légende connaît ses besoins.
Il n’y a qu’une chose qui puisse rendre un rêve impossible:
c’est la peur d’échouer.
La plus grande imposture du monde, c’est lorsqu’à un moment donné de notre existence,
nous perdons la maîtrise de notre vie, qui se trouve dès lors gouvernée par le destin.
Chaque jour porte en lui l’Éternité.
Toute bénédiction qui n’est pas acceptée risque de se transformer en malédiction.

OIP2V0BI4IU

Lorsque nous cherchons à être meilleurs que nous le sommes, tout devient meilleur aussi autour de nous.
Ne t’abandonne pas au désespoir.
Souviens-toi d’un vieux proverbe qui dit que l’heure la plus sombre est celle qui vient juste avant le lever du soleil.
Une quête commence toujours par la Chance du Débutant et s’achève toujours par l’Épreuve du Conquérant ».

Je suis passionnée par ces thèmes de légende personnelle, d’Ikigai.. Quelle est ta légende personnelle ? Quelle action concrète penses tu mettre en place pour la matérialiser ? Répond moi dans les commentaires. 

Source : Paolo Coelho 

Sana,

A bientôt,

Tous droits réservés. 

9 réflexions sur “Ta légende personnelle

  1. Ma légende personnelle, c’est maintenant du passé mais cette légende ou ces légendes se sont transformées en réalités et réussites. C’est tout ça de pris à l’ennemi non?
    Quant à Paolo Coelho… sa littérature fleur bleue, mystique et bigote, ce n’est pas ma tasse de thé.
    Amicalement à toi!

    Aimé par 1 personne

  2. C’est intéressant ce que tu dis ! Toute bénédiction non acceptée peut se transformer en malédiction, parce que c’est à peu près ce que j’ai vécu. Après l’édition de mon premier livre, une expo très réussie, tout s’est effondré. Mon site a été piraté et j’ai perdu tous mes contacts, mon frère est décédé pendant l’expo, des événements terribles et traumatiques de mon enfance sont remontés ensuite … alors oui aujourd’hui je ne suis plus sure d’avoir mérité ce succès. C’est sans doute pour cela que j’ai tant de difficultés à écrire … Quelle est ma légende personnelle ? Je n’en ai aucune idée !

    Aimé par 2 personnes

    1. Que d’événements difficiles Catherine… La richesse des résilients est de transformer ces traumas en force. Tu as une passion, des qualités, que tu peux mettre au service des autres. Qui es tu pour priver le monde de cette belle lumière qui est en toi ?

      Aimé par 1 personne

  3. Frappe et on t’ouvrira. Pas toujours facile mais voici un bon encouragement oui. Ma légende est dans les mots car ce qui reste à la fin, ce sont les mots écrits, les photos, les vidéos…Pour ma part, j’aime les beaux mots.

    Aimé par 2 personnes

  4. La seule conquête que je connais est celle de notre Soi. Il est dit dans la Science Védique: « Connais ce par quoi tout autre chose est connue. » Dans la Bible, il y a aussi cette petite phrase qui en dit long: « Tout perdre, pour tout gagner. » Nous oublions notre Soi parce qu’il est de nature transcendantale, au delà du temps, de l’espace et de la causalité. Hors, l’esprit motivé par les organes des sens, cherche à l’extérieur ce qui à l’intérieur. Le plus grand bonheur ne réside pas dans les objets de sens, mais dans l’expérience de notre propre Soi, qui est pure béatitude ou Ananda. Lorsque cette béatitude de l’Être intérieur est connue, alors et alors seulement cette béatitude trouve son expansion dans les objets des sens, qui sont perçus comme l’expression de l’Être transcendantal. Bonne journée!

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s