Pourquoi avons-nous du mal à nous réjouir ?

Elle m’a dit :

« Sana, je suis encore en vacances mais je t’assure que je ne peux pas m’empêcher de penser à la rentrée. Je n’arrive pas à profiter. Je suis sur mon transat et j’angoisse déjà ».

Cela m’a fait penser à ce que j’ai entendu au mariage de Kévin et Stéphanie, il y a quelques semaines :

« Espérons que ça va durer. Quand on sait qu’un mariage sur deux se termine en divorce, ça peut laisser pantois ».

OIP

J’ai aussi repensé à Damien qui vient de lancer son business, il y a quelques semaines et à qui on a dit :

« Tu sais 2020, ce n’est vraiment pas la bonne année pour se lancer. Ne t’attend pas à faire fortune, la plupart des nouvelles boites ne survivent pas à leurs deux premières années d’existence ».

Et je me suis rappelé combien Audrey était sceptique sur sa rencontre de la veille :

« Sana, je sais comment ça va finir ».

Je me suis demandé si nous étions tous devenus des rabats joies. Pourquoi n’arrive ton pas à nous réjouir ? Pourquoi avons-nous tant de mal à nous saisir du précieux instant présent ? Est-ce que cette année, si particulière, nous bouscule tellement énergétiquement qu’elle nous rend circonspect à l’égard de toute forme de réjouissance ?  Toute source de bonheur doit-elle être tarie ? Allons-nous commencer à craindre le soleil, le jour, la vie parce que tous trois, sont respectivement annonciateurs de la pluie, de la nuit, de la mort ?

soleil

Sana,

Tous droits réservés. 

8 réflexions sur “Pourquoi avons-nous du mal à nous réjouir ?

Répondre à Charmant Damena Mas Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s