Priver le monde de ta lumière..

On rencontre souvent la vérité dans les chemins que l’on emprunte pour l’éviter. C’est alors qu’on se retrouve face à l’évidence qu’on ne peut nier. Elle brille plus que le soleil. Il nous est impossible de la masquer, de feindre ne l’avoir pas vu.

Halte ! Il est temps de regarder la réalité en face. Les montagnes d’excuses derrière lesquelles nous nous réfugions parfois sont réduites à néant. Lève-toi et marche. Le manteau de laine dans lequel nous emmitouflons nos espoirs et nos rêves n’est qu’un miroir aux alouettes.

Quand tu te tiens face à toi-même, tu sais là où le bât blesse. Tu sais que parfois ton degré de motivation suit les aléas météorologiques. Tu sais que tu devrais faire plus pour façonner tes rêves et vivre ta conception de la vie idéale.

Il m’a dit :

« Honnêtement Sana, avoir autant de lumière en soi et ne pas la partager est un crime ».

Je lui ai alors dressé la liste de mes humbles réalisations, en la matière. Ce blog, les petits ebooks en ligne…et tout que je fais au quotidien pour participer à un monde meilleur.

« Tu sais que ce n’est pas suffisant. Et ton excuse de « je suis humble, je n’aime pas me mettre avant », tu sais que c’est du bullshit », surenchérit-il.

« Tu dois affirmer au monde qui tu es, et non poursuivre le jeu de cache-cache avec le soleil. Hop, un peu de lumière. Hop, vite le confort de l’obscurité et de l’anonymat. C’est comme ton compte insta que tu fais osciller de public à privé, chaque semaine. Il ne se passera rien de grave si tu oses briller, et montrer au monde qui tu es.

Des milliers de gens sont prêts à te suivre. Des milliers de gens aimeraient que tu les inspires, à ta façon. Et pour ceux qui ne vibreront pas de la même énergie que toi : la vie se chargera de les éloigner et ce sera écologique pour toi. Ne feins pas de ne pas voir la quantité astronomique de signes que l’Univers t’envoie chaque jour. Ne joue pas le feu. Si tu persistes dans une situation dans laquelle tu n’es pas alignée, tu sais que ton corps va parler. Tu es jeune et les soucis de santé doivent te sembler à des années lumières de ta réalité, mais à la longue, tu ne pourras plus faire semblant de ne pas avoir vu, ni ressenti ».

J’ai alors repensé à la douleur ressentie à ma dent n°26 : celle en lien avec les jugements d’autrui.

Il poursuit :

« Personne ne viendra te chercher par la main pour t’aider à matérialiser tes rêves : le génie de la lampe n’existe que dans les productions hollywoodiennes où la jeune trentenaire new yorkaise, à quelques semaines de Noël, publie son premier best-seller, rencontre l’homme de sa vie, et déménage dans un manoir, sur la prestigieuse 5ème.


Et ton truc de légende personnelle : ne crois pas que c’est quelque chose qui te tombe dessus un beau matin d’hiver. C’est ce truc qui vibre en toi depuis longtemps.

Et ton blog ? Tu n’as rien écrit depuis deux mois : je suis sûr que les idées ne manquent pas en plus. Écrit, partage, ose davantage, aime et prie. Ce n’est pas le titre d’un livre d’ailleurs ? ».

Mon regarde va vers le sommet du massif montagneux qui se tient face à nous.

« Tu vois ce massif au loin ? Il me fait penser à une femme bien ancrée, audacieuse, au port altier, qui déambule en escarpin ou en tennis dans les dédales de la vie et qui est là, solide comme un roc et sur qui ni le vent, ni la tempête, ni l’érosion n’ont d’effets. Tu es très intelligente, je sais que tu vois très bien où je veux en venir ».

               Pic du midi d’Ossau

L’émotion est en train de me gagner. Je regarde au loin, prend mon souffle : « On descend ? ».

« Oui, on descend. Tu vois : plus tu montes, plus c’est facile de monter. Tes rêves sont comme ces belles montagnes. Ardues à gravir, mais une fois en haut, le sentiment de plénitude et d’accomplissement est immense ».

Sana,

Tous droits réservés.

4 réflexions sur “Priver le monde de ta lumière..

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s