À la Une

Toutes nos galères viennent de là

Il y a l’information, et il y a l’émotion qu’elle suscite en toi. Lorsque tu entends : « tu n’as pas fait ça », c’est toi qui le transformes en reproche. Ce qui fait naitre une émotion négative en toi. A la base, il s’agit d’un constat, d’une information. Lire la suite

Vivre heureux ?

« Ce qui est extérieur à vous, ne se produira jamais à 100% de la manière dont vous le voulez. Si votre bonheur dépend des circonstances extérieurs, vos chances d’être heureux sont nulles ».

À la Une

Ce que nous craignons le plus

Des années de lectures, d’expérimentations, d’analyse, de développement personnel, m’ont amenées à adhérer au constat de Ralph Waldo Emerson, à savoir :

« Ce que nous craignons le plus, c’est généralement de faire ce que nous devons faire ».

Dans le fond, chacun d’entre nous connait ses forces, ses faiblesses. Nous savons parfaitement ce qui est bon pour nous, et ce qui nous est néfaste. Lire la suite

À la Une

L’habit n’a jamais fait le moine

Je m’en souviens encore. Il y a deux ans, j’étais dans la navette pour rejoindre l’un des plus grands aéroports d’Europe. Je n’étais d’ailleurs pas certaine d’être dans la bonne direction. Je me sentais oppressée par le flux des passagers, et en même temps, sereine. Car, tous les chemins mènent à Rome.

Lire la suite

La fausse dualité coeur vs cerveau

« A ton avis, tu crois que je devrais écouter mon coeur ou mon cerveau ? ». Je m’en suis sorti avec un :

« Fais ce qui te semble juste ».

Que celle ou celui qui ne s’est jamais posé la question lève la main.  Nous nous sommes tous déjà demandé au moins une fois dans notre vie :

Quelle pensée vient de mon coeur, et laquelle émane de mon cerveau ? Dois je me fier à mon coeur ou à ma raison ? Lire la suite

Il est l’heure de se réveiller

Cette année est particulière. Pour chacun d’entre nous. Nous vivons des choses que nous n’aurions jamais imaginé vivre.

Je suis certaine que 2020 est en train de nous offrir la plus belle leçon de vie de notre existence. Cette année a un message à nous communiquer. Je crois qu’il est temps d’arrêter de se mentir. Il est temps de penser par soi-même. Temps de regarder la vérité en face. Temps de se réveiller de notre léthargie.Temps de se retrousser les manches. Lire la suite

C’est juste que ma pensée est arborescente

« On dirait que tu te lasses de tout et de tout le monde ». « Tu as changé ».

Évidemment que j’ai changé. Je ne suis pas celle de l’année dernière, du mois dernier, ni d’hier. Quand tu es, un tant soit peu, dans le développement de soi : tu cherches à devenir meilleur.

Et si en plus, comme moi, tu as une pensée arborescente, et que tu es «étiqueté» HP, le savoir est essentiel dans ta vie. J’ai un besoin viscéral d’apprendre. J’ai un besoin viscéral de m’enrichir intellectuellement.

La civilisation grecque, l’histoire des Kennedy, la géopolitique, les origines des peuples berbères, la biographie d’Anna Wintour, l’histoire de la ville de Nuremberg, la couronne britannique, l’économie de l’Amérique latine, la cause animale, la naissance du marketing, les manipulations de l’opinion publique, l’Amazonie, la spiritualité des yogis, les mouvements minimalistes, les problématiques environnementales… : autant de domaines différents dans lesquels j’aiguise ma curiosité intellectuelle.

Non pas pour briller en société (en général, la culture, plus tu en as, moins tu l’étales), mais parce-que le monde entier m’intéresse, et que ma pensée est arborescente.

C’est ainsi que de fil en aiguille, je peux, durant une conversation, face à de simples carottes, parler des bienfaits de la cuisson vapeur, enchainer sur la symbolique des couleurs et leur impact sur notre énergie, poursuivre, suite à une remarque de mon interlocuteur, sur l’intelligence émotionnelle, puis, sur l’épigénétique et comment notre environnement impacte notre ADN, pour finir sur la dernière expo que j’ai vu.

Celles et ceux qui ne comprennent pas notre mode de pensée, ne comprennent pas non plus notre besoin de nous éloigner, de nous ressourcer. D’aucuns nous jugent élitistes, voire trés exigeants.

Ma pensée se déploie dans plusieurs directions, parfois en même temps, chaque idée se divisant en sous-idées, par analogies, ou association d’idées. C’est une pensée en réseaux.

pensee-arborescence

Alors oui, je sais aussi adopter un fonctionnement « linéaire », en creusant dans une seule direction à la fois, une seule idée, lorsque les circonstances l’exigent. Alors oui, j’ai du mal avec la médiocrité. J’ai du mal avec les conversations de comptoir. Non pas par « sentiment de supériorité », mais par pur inintérêt.

Il me semble d’ailleurs t’avoir déjà parlé de ce mode de pensée si caractéristique des HP dans Nous les introvertis, et Aujourd’hui, je sais que c’est ma force.

J’ai besoin de fréquenter des gens différents, de rompre la monotonie, de changer de chemin, de tester de nouveaux restaurants, de faire preuve d’esprit critique, de découvrir de nouvelles choses. Et puis, ce n’est pas comme si nous avions 30 vies 🙂 !

Alors, n’attendons pas !

 

A bientôt,

Sana,

Tous droits réservés.

Lire la suite

« Les quatre directions », Un guide du chamanisme contemporain de Daan Van Kampenhout

Un dimanche ensoleillé. Un besoin d’appuyer sur « pause ». Enfin, un peu de temps libre. L’occasion rêvée pour découvrir Les quatre directions, Un guide du chamanisme contemporain, de Daan Van Kampenhout.

J’ai toujours associé, dans mon inconscient, les chamanes à des personnes dotées d’une sensibilité, d’une sensorialité, d’une acuité rares. Alors, lorsque l’occasion me fut donnée de me pencher sur ce livre, j’eus hâte de le lire.

Lire la suite

À la Une

La carte n’est pas le territoire

Chaque individu se construit sa propre vision du monde et, par conséquent, a sa propre représentation du monde. Il n’existe pas de carte unique du monde.

“La carte n’est pas le territoire” est un des présupposés de la PNL. C’est une phrase empruntée au fondateur de la « sémantique générale » Alfred Korzybski. Lire la suite

Gratitude, un film by Louie Schwartzberg

« Laissez la gratitude s’écouler en vous et vous bénir, alors ce sera vraiment une belle journée.

La gratitude est un sentiment de reconnaissance vis-à-vis des cadeaux quotidiens de la vie. Avoir de la gratitude, c’est dire merci, accueillir le monde comme un cadeau et se réjouir de ses dons. Si je me perçois à partir du système fermé de mon égo, séparé du monde, la vie est un espace de pénurie dans lequel je dois me servir en premier pour tenter de compenser mes propres manques. Lire la suite