Esprit millionnaire

Hey! Comment vas-tu ?

Assise en terrasse pour profiter de la douceur d’une pause méridienne automnale, en sirotant un café, j’ai vu passer un homme, à une allure folle, au volant d’une grosse berline allemande sur notre beau boulevard des Pyrénées.

sana secrets berline allemande.jpg

Et me voilà transportée en réflexion sur la probable façon dont doivent penser les millionnaires.

Lire la suite

Miracle morning

Salut,

J’espère que tu vas bien. J’ai pris une grande décision ce matin aux aurores. Celle de me lever tôt. Celle de me lever tous les jours à 05h30 ( probablement qu’il y aura des exceptions tout de même..). Car, oui, comme toi, j’ai beaucoup lu sur la miracle morning dont s’est emparée la blogosphère depuis de nombreux mois. Mais comme tu le sais maintenant, j’aime avoir la liberté de choisir, d’explorer par moi-même et ne pas forcément suivre la masse tout de suite :)..

images.jpg

Je ne sais pas si c’est l’automne, ou si c’est surtout parce-que j’ai réellement envie de changer ma vie que j’ai décidé de m’y mettre; mais, quoiqu’il en soit je suis ultra motivée à bousculer mes habitudes matinales.

Lire la suite

Paname, paname

Hey,

Je sais cela fait un moment que je ne t’ai pas fais part de mes états d’âmes. Mais comme tu sais, avec la rentrée et le timing très short de la working girl que je suis.. Enfin bref, ce qui compte c’est que je pense à toi, et que je suis de retour!

Il faut absolument que je te raconte mon escapade parisienne ( je suis provinciale tu sais :), je suis née au cœur du Béarn. J’entends ta voix intérieure : « c’est où, sans déc? « . Comment te dire que je connais très peu Paris. A vrai dire, j’y suis allée en tout et pour tout 4 fois. Bon, comme beaucoup de gens, j’ai mille et un a priori sur la ville lumière. Comme beaucoup de personnes, j’ai vu les reportages sur le 36 quais des orfèvres, sur la b.a.c parisienne, sur les transports en communs, sur les roms, la mendicité etc….

Lire la suite

Let’s be aware !

« Y a des gens qui n’ont pas réussi parce qu’ils ne sont pas aware, ils ne sont pas « au courant ». Ils ne sont pas à l’attention de savoir qu’ils existent. Les pauvres, ils savent pas. Il faut réveiller les gens. C’est-à-dire qu’y a des gens qui font leur travail, qui font leurs études, ils ont un diplôme, ils sont au contact tout ça. Tu as un rhume et tu fais toujours « snif ». Faut que tu te mouches. Tu veux un mouchoir ? Alors y a des gens comme ça qui ne sont pas aware. Moi je suis aware tu vois, c’est un exemple, je suis aware ». JC Van Damme.

Lire la suite

On est foutu, on pense trop

Moi, l’agitée du bocal

Mon cerveau gauche : mon côté rationnel, pragmatique. Mon hémisphère droit : mon côté créatif, émotionnel. J’ai souvent l’impression de naviguer entre les deux, de les activer par alternance. Parfois, j’ai l’impression d’accorder plus de crédit à l’un qu’à l’autre. Bref.

Je suis le genre de filles qui, même dans les boutiques, à défaut d’arriver à choisir entre deux vêtements… prend les deux!

Une chose est sûre : je réfléchis trop. Je pense trop. Je triture mon esprit quotidiennement. Je n’ai pas d’explication rationnelle. Je n’ai pas d’explication émotionnelle non plus. Ma grande sensibilité ? Mon légendaire perfectionnisme ? L’impératif de performance dicté par notre société contemporaine ? Mon côté trouillarde ? Peu importe.

Lire la suite

Sors du moule

Bonjour,

Je ne crois pas t’en avoir déjà parlé mais j’y ai pensé tout à l’heure en croisant en ville trois trentenaires en mode  » pokemania »..

Je me dis que nous sommes quand même dans un monde, une société qui laisse très peu de place au libre-arbitre.

De quoi je te parle ?

Le libre-arbitre pose la volonté comme cause première de nos actions. Ce sentiment, tu l’éprouves tous les jours, tu sent ton autonomie, tu te crois libre.

Mais je peux mettre en doute cette idée : parce que nous sommes tous influencés par des forces. Et ce libre-arbitre ne pourrait bien être qu’une illusion due à notre ignorance des causes qui nous font agir.

Tu me suis toujours ?

Aujourd’hui, j’ai comme le sentiment que tout est fait pour que nous taisons notre propre jugement, ou du moins, pour faciliter le « prêt à .. ».

Je m’explique, à la télévision : tu consommes des programmes parfois avilissants, tu t’arrêtes à un fast food : c’est du prêt à emporter… Le soir, tu te branches sur youtube, et là : tu visionnes la façon dont tu es censé te maquiller. Et Vogue te dicte les tendances du moment.

Alors deux secondes… réfléchis avec moi..

A quel moment, peux-tu décider, de toi même, par toi même, et pour toi même de ce qui est bon pour toi ?

N’as tu pas le sentiment que nous sommes devenus les zombies de notre société contemporaine décadente ?

Sors dans la rue, et regardes le style de nos ados par exemple.. Très peu sortent du lot.. Même coupe de cheveux, même vêtements, même façon de parler… Ils présentent d’étranges similitudes.

A croire que tout se reproduit à l’infini.

Afficher l'image d'origine

Lire la suite