À la Une

Lunée comme un soir de pleine lune

Sûrement cette folle énergie lunaire. Quel chamboulement. Une totale remise en question. Fatiguant mais tellement excitant. Une sorte de renouveau. J’ai envoyé ce satané mail qui périssait dans mes brouillons depuis six mois. Je suis contente de l’avoir fait. Soulagée. Je n’attends pas de réponse particulière. Si elle est positive : c’est génial. Dans le cas contraire, je prends aussi.

plein-lune.jpg
La vie est comme une rivière. Il faut savoir la laisser couler. En fait, le secret c’est de se positionner. Quand tu te positionnes : tout s’ouvre. Un champ infini de possibilités. C’est quand tu sors du mental, que tout peut s’exprimer.
Il n’y a pas de méthode magique. Tu n’as pas besoin d’une fiche pratique que tu suivrais pas à pas pour atteindre ton but. Echappes toi de la théorie.
Peu importe ton objectif, peu importe ce que tu veux dans la vie, peu importe par quel bout tu prends ton rêve : l’essentiel est de jeter des dés. Tout ce qui, de près ou de loin, te semble avoir un lien avec ton rêve : notes le, apprends, expérimentes, rencontres et consolides. Je suis certaine que tout ce que tu ambitionnes de réaliser : quelqu’un l’a déjà fait.
Ces dernières quarante-huit heures, j’ai mis un peu d’ordre dans mes désirs. J’ai pris des décisions. J’ai pris des rendez-vous. J’ai pris des billets pour des évènements. J’ai aussi mis un bout de fierté de côté : on n’avance jamais seul. Et puis, le « je n’aime pas déranger, et je déteste devoir quelque chose à quelqu’un » : il va falloir que je le mette vraiment de côté. Peu importe l’issue, j’assumerai, je réajusterai : on ne peut jamais avoir 100% de la réponse avant de commencer.
Je crois que la vie est en train de me dire de rester ouverte aux autres, de la prendre avec joie et humour, de m’ouvrir encore plus à mon idéal de vie, et à tout ce qui est subtil autour de moi. Et même si je me sens tiraillé entre la dispersion et l’unité : si je poursuis ma quête de sens, tout va s’équilibrer.
Cela fait une éternité que je ne t’ai pas proposé ce style de billet.
Et toi, comment vas-tu ? Est-ce que la lune t’a chamboulé ?
Sana,
Tous droits réservés,

À la Une

Chronique 18 : « Comment nous faisons les choses », J.G. Bennett, aux éditions L’Originel

Il suffit de nous voir, au volant, faire ce trajet quotidien pour la énième fois pour comprendre ce qu’est un automatisme. Une action que l’on répète machinalement, dans une sorte d’état inconscient. Un matin, j’y ai prêté attention, et je me suis rendu compte que, par exemple, mon rituel matinal au bureau était strictement automatique : j’allume le pc, je consulte mes mails, je vais chercher mon café, je réponds aux mails. Tu me diras, qui peut être pleinement conscient dans chacun de ces gestes, chaque jour ? Lire la suite